L-ascenseur.com » Guide bien-être » Comment fabriquer son e liquide ?

Comment fabriquer son e liquide ?

Faire le choix de confectionner son propre E-liquide pour sa cigarette électronique est un moyen avantageux, économique et très propre d’obtenir le mélange parfait à son gout. Cela dit même si un simple mélange de trois constituants à savoir la base, l’arôme et la nicotine semble simple, il faudrait néanmoins s’aider avec une recette bien précise afin de ne pas mettre votre santé en péril, mais également de raccourcir la durée de vie de votre boxe électronique.

Première étape : choix de la base et des constituants du E liquide

Les bases des E-liquide sont comme leurs nom l’indique, les éléments essentiels du liquide agissant comme des liants pour les autres ingrédients, elles permettent de stabiliser le liquide et de préserver sa dégradation, mais également c’est l’élément physique essentiel qui rentre directement en jeu avec les résistances des boxes, et qui permettent de donner peu ou beaucoup de vapeurs. Ainsi constituées de glycérine végétale (VG), et de propylène glycol (PG), les bases sont en général dépourvues de saveur (glycérine plus ou moins sucrée). Elles sont choisies en proportions de 50/50 ou 30%/70%, suivant les caractéristiques du liquide souhaité, à savoir le rendu fort ou faible des saveurs, sa viscosité, ainsi que la densité de la vapeur.

Pour un petit rappel chimique, il est à noter que pour un 80% de PG/ 20% VG, on aura un rendu avec peu de vapeur, un gout très fort et un effet de « Hit » assez intense, alors que pour un 30% PG/ 70% VG, le rendu de notre liquide sera avec beaucoup de vapeur ; et ce dernier sera un peu plus visqueux, qui nécessitera alors une cigarette électronique plus ou moins performante afin d’éviter la mort prématurée des composants. Bien sûr nous rappelons qu’aucune base n’est nécotinée puisqu’elle est pure et naturelle, et donc il sera à vous de lui rajouter un booster de nicotine d’une part, et des arômes d’une autre part, tous les deux vendus en kits ou séparément. D’ailleurs pour les arômes, vous pourrez les classer en 6 différentes catégories, afin de mieux vous retrouver, en l’occurrence :

  • Les arômes fruités composés de saveurs de fruits ;
  • Les arômes mentholés à base de menthe fraiche et d’eucalyptus ;
  • Les arômes classiques aux saveurs de tabac (plus fin puisque sans combustion) ;
  • Les arômes dits gourmands axés chocolat/caramel/pâtisseries…
  • Les arômes Bonbon, chewing-gum, guimauve ou réglisse ;
  • Et enfin les arômes boissons/thé glacés ou milkshake.

Bien sûr vous pourrez mélanger vos saveurs sur vos recettes, cela est en fonction de votre goût, et donc sans limites.

La nicotine dans le E-liquide maison

La nicotine est le constituant le plus recherché dans les cigarette classiques, responsable du plaisir et de l’addiction chez ses consommateurs. Si cette dernière n’est pas plus dangereuse que le café ou le chocolat, il se doit pour votre santé de bien calibrer cette dernière sur les cigarettes électroniques, en vue d’une utilisation plus appropriée. De plus, si vous avez commencé à vapoter une cigarette électronique dans le but d’arrêter de fumer les cigarette traditionnelles, l’ajout de ce constituant sera alors primordial pour éviter toute rechute. En général pour une utilisation parfaite, il faudra en moyenne ne pas dépasser 10ml de nicotine pour 10ml de base, voir 20mg/ml de nicotine pour 10ml de base.

fabriquer e-liquide

Quel matériel pour fabriquer un eliquide dLice de qualité ?

Depuis que vous vous êtes mis au vapotage pour vous sevrer de la cigarette, vous avez fait la découverte du eliquide de la marque Dlice. C’est effectivement un très bon choix que de débuter la vape avec ce eliquide français. Vous avez une large gamme de produits qualitatifs parfaitement équilibrés, avec des arômes fruités, frais, gourmands ou plus traditionnels. En plus d’avoir accès à un mélange de e liquide qualitatif, vous avez la possibilité de choisir le dosage de nicotine en fonction de vos besoins. Maintenant que vous êtes un habitué de la cigarette électronique, vous avez envie de vous lancer dans la préparation maison de eliquide. Pour autant vous n’êtes pas prêt à faire de concession sur la qualité de votre DIY. La bonne nouvelle, c’est que vous trouverez tout ce qu’il vous faut sur le site de Kumulus Vape :

  • Base neutre avec propylène glycol et glycérine végétale.
  • Booster
  • Additif sucré ou fruité
  • Matériel

Mais de quel matériel, avez vraiment besoin pour la fabrication de votre e liquide ? Outre vos petits flacons, vous aurez besoin de matériel pour vous protéger les mains et également les yeux en cas de protection. Il faut éviter que votre peau et vos muqueuses soient en contact avec les différents produits. En cas de contact, rincez abondamment et pensez à consulter en cas de besoin. Cela peut vous créer une allergie de contact. L’idéal est donc de porter des gants et des lunettes de protection. L’autre point de vigilance pour obtenir la même qualité que le eliquide dLice, c’est d’être précis dans vos dosages. Pour cela vous pouvez vous aider en achetant des seringues et pipettes avec une graduation, afin de prélever la juste quantité de base, d’additif et de nicotine. Vous pouvez également investir dans un bécher gradué pour faire vos mélanges plus facilement. Une fois que votre préparation sera prête, il vous faudra la conserver dans un récipient adapté dans le volume et dans la conservation.

Vous n’allez pas juste faire une préparation de 10 ml. Cela n’aurait aucun intérêt. Il est également important de laisser un temps de pose adapté (2 à 3 jours pour les eliquides fruités et jusqu’à 2 semaines pour les arômes de tabac) pour la maturation et l’affinage du goût. Cela vous permettra de réajuster par la suite, en ajoutant de la base si le produit est trop fort, ou au contraire des arômes s’il est trop fade. Pour finir, pensez aux étiquettes pour marquer votre préparation, tant sur la date de conception, que sur les arômes utilisés. Peut-être aimez-vous varier les plaisirs et donc avoir plusieurs préparations de eliquide pour coller à vos envies du moment. Rassurez-vous, pour tout ce qui est matériel de préparation, vous pourrez les réutiliser à chaque fois. C’est donc un investissement sur le long terme. Cela sera bien plus confortable pour vous, notamment si vous avez subi de plein fouet la nouvelle réglementation TPD, vous empêchant d’avoir des flacons de nicotine de plus de 10 ml.